Contactez-nous
partage
Presse

Delville Management dans Info Social RH : Management de transition, la transformation des entreprises booste le marché

Delville Management dans Info Social RH : Management de transition, la transformation des entreprises booste le marché

Patrick Abadie, CEO de Delville Management et expert en conseil en management de transition nous rappelle que deux conditions sont réunies pour qu’une entreprise soit à la recherche d’un manager de transition : il y a une urgence managériale et les enjeux sont élevés. Le cabinet de management de transition, créé en 2010, réalise environ 150 missions de transition par an.

Croissance extérieure et fusions, transformation digitale et managériale, changement de culture, voire de stratégie économique : pour relever ces défis, les entreprises ont de plus en plus besoin d’une aide ponctuelle extérieure. Qu’elles trouvent auprès des professionnels aguerris et reconvertis.

Un vivier étoffé

De son côté, l’offre est de plus en plus forte et structurée. D’autant que les cabinets spécialisés bénéficient d’un vivier de plus en plus étoffé. Des professionnels aguerris, mais qui, pour diverses raisons, dont une mise à l’écart professionnelle vers la cinquantaine, peuvent encore faire profiter d’autres employeurs de leur expérience. À cet égard, environ 60 % des managers de transition ont entre 50 et 60 ans, selon les données du cabinet Delville. « En général, deux conditions sont réunies pour qu’une entreprise nous appelle, précise Patrick Abadie, CEO de Delville, cabinet qu’il a créé en 2010 et qui effectue quelque 150 missions par an. Il y a urgence et les enjeux sont élevés. »

Les interventions, qui durent quelques mois seulement, visent à mettre les clients sur de nouveaux rails, ou au contraire, poursuivre sur les mêmes qu’avant, dans la continuité. Que ce soit pour mener à bien le regroupement de plusieurs usines rachetées et y implanter les mêmes process, opérer une mutation d’envergure ou simplement remplacer, le temps de la recherche d’un successeur, un directeur général, un spécialiste de la supply chain, un DRH, un chef de projet, voire pour simplement s’assurer que les collaborateurs seront bien accompagnés même en l’absence de leur manager, pour raisons de santé ou de congé maternité, le recours au management de transition tend à se banaliser.

Qui a recours au management de transition ?

Selon l’enquête 2019 menée par le cabinet de management de transition Delville1, près de 50 % des entreprises qui font appel au management de transition sont des grands groupes ou filiales, suivis des PME (28 %) et des ETI (19 %).

Pour quelles missions ?

L’environnement économique étant favorable, les missions de retournement/redressement/restructuration (20 %) diminuent au profit des missions liées aux enjeux de transformation des entreprises et à la conduite du changement (80 %), indique le cabinet Delville.

Pour quelles fonctions ?

Les trois fonctions pour lesquelles les managers de transition sont appelés sont, en premier lieu, la direction générale, suivie de la direction des ressources humaines et de la direction financière.

Dans quels secteurs ?

Une mission sur deux est réalisée dans l’industrie, selon l’enquête 2019 de Delville. Toutefois, le secteur des services progresse et représente 43 % des missions.

Dans quelles régions ?

Plus d’une mission sur deux est réalisée en Île-de-France. Les trois autres régions les plus dynamiques sont l’Auvergne-Rhône-Alpes (11 %), le Grand Ouest (Bretagne, Normandie, Pays de la Loire), pour 9 %, et le Grand Est (7 %).

Quel est le profil des managers de transition ?

D’abord, ce sont des hommes (85 %), les femmes ne représentant que 15 % des managers de transition en activité aujourd’hui. En outre, 82 % ont plus de 51 ans (dont 60 % ont entre 51 et 60 ans et 22 % plus de 60 ans). Par ailleurs, 71 % sont issus des fonctions de comité de direction. Enfin, plus de 77 % des managers font le choix de missions de management de transition depuis au moins deux ans et 82 % des répondants à l’enquête Delville 2019 ont déjà réalisé plusieurs missions de management de transition. Et, dans un marché extrêmement dynamique, près de 60 % des managers de transition retrouvent une mission dans un délai inférieur à trois mois.

Pour quelle durée ?

La durée moyenne des missions est autour de neuf mois, mais le nombre de missions de plus de 12 mois a plus que doublé en deux ans, selon Delville.

(1) L’étude Delville a été conduite de juillet à septembre 2019 sur la base d’un e-mail contextualisant l’étude auprès de près de 1 300 managers de transition.

Découvrez l’intégralité de l’article sur Info Social RH en cliquant ici.