Contactez-nous
partage
Presse

La mission tout-terrain d’Éric Saudoyez, manager de transition, dans le négoce d’acier, adossé au Cabinet Delville Management dans le Figaro

La mission tout-terrain d’Éric Saudoyez, manager de transition, dans le négoce d’acier, adossé au Cabinet Delville Management dans le Figaro

Interview de Eric Saudoyez, manager de transition, adossé au cabinet de management de transition Delville Management dans le Figaro :

Manager de transition, il intervient dans les entreprises à court de solutions avec pour objectifs la restructuration, la refonte du climat social et l’amélioration du niveau de productivité de la boîte. «Cela fait vingt ans que je fais du retournement de situation.» En quelques mots, Éric Saudoyez, 51 ans, qui termine une mission chez un spécialiste du négoce d’acier pour la construction automobile, résume l’essence du management de transition. D’un client à l’autre, l’objectif peut varier: restructuration, refonte du climat social, amélioration du niveau de productivité… Parfois, ces différents horizons sont imbriqués: «Attention, je ne suis pas là pour faire le sale boulot, prévient Éric Saudoyez. Tout simplement, nous partons d’une situation donnée pour l’améliorer.» Adossé au cabinet spécialisé Delville Management, l’intéressé travaille en free-lance, pour s’occuper au mieux de son fils atteint d’une leucémie.

À Nantes (Loire-Atlantique), sur la plateforme industrielle de négoce de poutrelles en tôle, il a le titre de directeur de filiale. À charge pour lui de piloter la supply chain – c’est-à-dire tous les maillons de la logistique d’approvisionnement -, de veiller à la maîtrise des coûts et d’assurer les grandes fonctions RH. Autant dire que le respect des délais est crucial: en mars, il venait tout juste de terminer la planification des opérations quand le confinement général a été décidé: «Heureusement nous disposions d’un stock de masques, en parfaite conformité, héritier de la grippe aviaire. En dépit du repli du sourcing des matériaux, l’équipe d’une quarantaine de personnes est restée à pied d’oeuvre.»

Dans le management de transition, Éric Saudoyez dit apprécier le double levier préparation-action qui sous-tend tout le reste. «Nous sommes là parce que l’entreprise n’a pas d’autre solution. Nous échappons donc à la petite politique qui émaille la vie des sociétés.» En principe, une mission dure entre 12 et 18 mois.

Travailler partout en Europe

Maîtrisant trois langues, français, anglais et espagnol, Éric Saudoyez est suffisamment mobile pour pouvoir travailler partout en Europe. La capacité d’analyse, l’adaptabilité et un bon relationnel sont les trois qualités indispensables à ses yeux pour s’imposer. À Nantes comme ailleurs, le contact avec les hommes est primordial: «Parfois, il s’agit d’abord de remotiver les équipes pour les embarquer dans le nouveau projet qui va permettre de remédier aux difficultés.»

Découvrez l’intégralité de l’article de presse dans le Figaro en cliquant ici