Contactez-nous
partage
Actualités

Le recrutement dans la RSE ne connaît pas la crise

Le recrutement dans la RSE ne connaît pas la crise

De nombreux cabinets créent une branche dédiée pour répondre à la demande des entreprises.

C’est un cabinet de recrutement dédié exclusivement à la responsabilité sociale et environnementale, au développement durable et aux métiers à impact positif. Fondé il y a dix ans, Birdeo a vu son chiffre d’affaires doubler entre 2018 et 2019. L’année dernière, il a piloté pas moins de 80 recrutements pour ses clients. Signe que le secteur est en plein essor, la gamme des métiers se professionnalise à vitesse accélérée.

Caroline Renoux, fondatrice et dirigeante de Birdeo, note que l’accès est désormais impossible sans formation adaptée. La «finance responsable» offre de nombreux postes, de même que la mode ou le luxe, a priori moins attendus. Les grands groupes, les ETI ou encore les fonds d’investissement contribuent respectivement à cette demande. En revanche, les PME sont en retrait, sauf celles qui travaillent sur leur raison d’être (croissance durable, transition écologique, parité hommes-femmes…).

Le cas de Birdeo est loin d’être isolé. À défaut de cibler uniquement les profils RSE, de nombreux cabinets se sont dotés d’une branche dédiée. «Il y a bientôt dix ans, une DRH, membre du Club Delville, a réalisé une mission pour mener un projet RSE, témoigne Patrick Abadie, président fondateur de Delville Management, spécialisé dans le recrutement des managers de transition. Depuis, elle n’a pas cessé d’enchaîner les missions dans ce domaine.

Découvrez l’intégralité de l’article de presse dans le Figaro en cliquant ici