Contactez-nous
partage
Témoignage Manager

Mission récente de retournement – Interview de Yannick Chouffot

Mission récente de retournement – Interview de Yannick Chouffot

Manager de transition, Yannick Chouffot, décrypte une mission récente de retournement.

Quel a été votre parcours jusqu’à présent ? Depuis combien de temps êtes vous manager de transition ?

C’est assez difficile à dire, j’ai travaillé pendant 14 ans dans un grand groupe dans lequel j’ai souvent (voir tout le temps) été en charge de missions de management de changements et sur des périodes de 2 à 3 années. J’ai plus récemment pris la responsabilité globale d’une entreprise qui a connu 3 grands bouleversements en 5 ans. A chaque fois j’ai mis en place des outils de management du changement. Entre les deux, en 2005, j’ai mené une mission de management de transition en intérim management. C’est peut être cette date-là qui peut être retenue comme celle non pas du début du management de transition, mais comme prise de conscience de cette spécificité.

Pouvez-vous nous raconter une mission récente ? Quel en était le contexte ? La problématique ?

J’ai donc été en charge du retournement d’une entreprise en difficulté. L’entreprise venait d’être reprise par un fond de retournement. J’ai donc mis en place ce projet basé sur un diagnostic de la situation et une identification des potentiels d’amélioration.

Comment avez-vous procédé pour réussir cette mission ?

En matière de management de transition, la démarche est très souvent identique : un diagnostic précis de la situation, une identification des axes de progrès, une validation de ces orientations avec le management en place et avec les donneurs d’ordre, puis un déroulement en tension. Dans ce type de contexte il est important d’aller vite, ne serait-ce que pour donner de la légitimité à sa démarche. Il est même préférable de mettre en oeuvre des actions dès que possible afin que le management et les donneurs d’ordre sentent le mouvement.

Dans le cadre de cette mission, quels ont été vos choix stratégiques et opérationnels ?

Une fois le diagnostic réalisé la première urgence a été de mettre en œuvre un dispositif de protection de l’entreprise qui travaillait avec de la matière première cotée. J’ai donc mis en œuvre des procédures permettant de protéger la trésorerie de l’entreprise des variations importantes des cours, entre l’achat et la vente. Par ailleurs, la société avait une approche traditionnelle de la production. J’ai donc mis en œuvre un projet de lean manufacturing. Un atelier d’analyse a permis de réaliser un SWOT et a défini les orientations commerciales pertinentes. Le pilotage de ces démarches a été réalisé lors de réunions de suivi des actions de progrès.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées? Comment les avez-vous surmontées ?

La première difficulté est toujours de se confronter à la résistance au changement. Au moment des diagnostics, et face à de nombreuses propositions que j’ai avancées j’ai entendu de nombreux commentaires du type « nous le faisions avant mais cela a été arrêté » ou « cela ne marche pas » … Ensuite j’ai du remplacer des collaborateurs pour débloquer les modes de fonctionnement. Une partie du personnel et des managers n’ont pas voulu comprendre les modifications proposées ainsi que les enjeux.

J’ai passé du temps à expliquer ce que nous souhaitions faire et pourquoi il fallait le faire. Je n’ai pas cessé d’expliquer que le changement avait deux vertus: d’une part de mettre en œuvre une organisation et des processus plus performants, d’autre part que le déséquilibre inhérent au changement permet de se remettre en cause.

Qu’avez-vous appris de cette dernière mission ? Qu’en retirez-vous pour d’autres missions à venir ?

Il existe deux difficultés à surmonter. La première consiste à ne pas se laisser entraîner sur une nouvelle mission sans l’identifier, sans la formaliser. La seconde est, me semble-t-il de bien gérer la sortie, la fin de mission sans créer de frustration ni de tension et en laissant une image nette du succès de la mission. Une sortie doit se gérer très en amont et de manière transparente.