Contactez-nous
partage
Non classé

TENSION SUR LE MARCHE DES CADRES, ESSAYER LE MANAGEMENT DE TRANSITION EN ATTENDANT DE RECRUTER

Le dynamisme du marché des cadres crée une tension sur la disponibilité des compétences et une augmentation des délais de recrutement. Face à ces défis, le management de transition apparaît comme une alternative ayant fait ses preuves en attendant de dénicher la perle rare.

Si le taux de chômage en France reste globalement stable, celui des cadres connaît une baisse importante depuis quelques années. Il est actuellement dans une fourchette comprise entre 3,5% à 3,7%.

En effet, l’embauche des cadres connaît une croissance importante au point d’approcher une situation de plein emploi. Avec des estimations de 215 000 embauches en 2017 (+5,4% par rapport à 2016), et de près de 271 000 embauches en 2018 (+13%), la tendance haussière devrait se confirmer pour l’année 2019 selon les prévisions de l’Apec (Association Pour l’Emploi des Cadres) avec une estimation de 292 000 embauches (+10%).

Ces embauches à haute valeur ajoutée pour nos entreprises, s’accompagnent également d’un salaire moyen des cadres en hausse de 4%. Il est remarquable de constater que le nombre de cadres en matière de ressources humaines est florissant depuis quelques années (environ 8000 cadres en ressources humaines sont embauchés chaque année, et en forte progression dans les TPE/PME – Source Apec Juillet 2019). Cette dynamique permet de déduire une volonté des entreprises d’anticiper pour préparer les futurs recrutements dans tous les secteurs d’activité.

Ces chiffres sont une excellente nouvelle puisque ce taux d’embauche de personnes qualifiées démontre une bonne santé de notre tissu économique, et la volonté pour ce dernier de se renforcer dans sa structuration, sa pérennité et donc sa croissance. Les évolutions technologiques telles que la transformation numérique impliquent également des besoins nouveaux en termes de technicité et de savoir-faire.

Bien évidemment une telle évolution positive n’est pas sans poser un certain nombre de contraintes. Les entreprises concernées se doivent d’anticiper cette évolution au risque de désorganiser leurs services en interne. Par ailleurs, autre effet prévisible, un tel besoin des entreprises risque d’entraîner, paradoxalement, une raréfaction de l’offre de cadres disponibles sur le marché de l’emploi, et donc une volatilité probable de ces derniers.

Dans ce contexte, les services RH des entreprises, devront gérer des délais plus longs pour tenter de recruter la perle rare. Selon une étude réalisée en 2016 par l’Apec, le délai moyen de recrutement d’un cadre était de 9 semaines mais après un délai de parution de l’offre diffusée trois à six mois en amont. Avec la raréfaction des candidats ce délai s’allongera indubitablement.

Afin de pallier ces contraintes, une alternative pour les entreprises recruteuses est le management de transition. Cette solution consiste à impliquer un cadre dirigeant sur une mission limitée dans le temps, en moyenne 9 mois.

Le manager de transition, dans un tel contexte, présente l’avantage de l’expérience et de l’expertise réunies. Il se positionne, à la fois, comme un acteur incontournable des changements internes au sein de l’entreprise et comme un soutien important permettant aux services RH de finaliser leurs process de recrutements de cadres dans la contrainte des délais qui est la leur.

Delville Management

Créé en 2010, Delville Management est un Cabinet de Management de Transition Premium présent à Paris, Lyon et Londres.

Le management de transition consiste à identifier, sélectionner et impliquer chez nos clients, et dans des délais très courts, des managers de transition – cadres dirigeants – sur des missions limitées dans le temps (durée moyenne de 9 mois). Le thème récurrent de ces interventions est la transformation des organisations qui concerne 80% de nos missions.

Nos managers sont impliqués sur la plupart des fonctions de l’entreprise (Direction Générale, Direction Administrative et Financière, Direction des Ressources Humaines, ou Industrielle), et sans limitation sectorielle (toutes industries, services aux entreprises, retail, e-commerce, banque, IT, etc.).

Avec 135 missions menées en 2018, et 17M€ de chiffre d’affaires, le cabinet est aujourd’hui dans le Top 3 des cabinets Premium en France.

La raison d’être qui nous anime : S’engager pour votre sérénité !

 

Patrick Abadie

Président et co-Fondateur de Delville Management, cabinet spécialiste en Management de Transition