Contactez-nous
partage
Témoignage Manager

Parcours d’Eric Rhodes Directeur RH de transition

Parcours d’Eric Rhodes Directeur RH de transition

Quel est votre parcours ?

J’ai acquis une formation scientifique qui m’a conduit à un diplôme d’Ingénieur de Centrale Marseille, anciennement École Supérieur d’Ingénieur de Marseille. J’ai complété cette formation initiale par un troisième cycle, un Master en Commerce International du Centre d’Études et du Commerce Extérieur : je voulais à l’époque faire un job d’ingénieur à l’international (J’ai à cette occasion passé quelques mois sur des plates-formes pétrolières en Irak en 1980… et vendu du vin au Japon !). Beaucoup plus tard, je me suis formé, en complément, à la gestion des ressources humaines. Puis, il y a sept ans, au coaching de cadres dirigeants auprès de l’Académie du Coaching dont j’ai été certifié en 2005. Après quoi, j’ai complété ma ‘boîte à outils’ de coach en approfondissant avec Process Com un modèle de personnalité issu de l’Analyse Transactionnelle, et des outils de coaching d’équipes comme TMS (Team Management System).

Quelles ont été vos responsabilités ?

J’ai démarré en 1983 comme consultant en organisation, chez Eurequip. Mes missions se sont déroulées en France et en Europe, essentiellement dans l’industrie. J’étais passionné par le facteur humain et son rôle fondamental dans la conduite du changement. J’ai ensuite créé le poste de Directeur des Ressources Humaines du groupe qui allait s’appeler GrandVision : en 1988, ce groupe comprenait les enseignes Photo Service et Photo Hall. En tant que DRH, j’ai participé au lancement et au développement de Grand Optical, Générale d’Optique, Solaris, etc.
En 1995, j’ai rejoint LVMH, d’abord comme DRH du groupe Le Bon Marché avec Le Bon Marché, La Grande Épicerie et Franck & Fils. Puis en 1999, comme DRH de Louis Vuitton France et International, pour l’ensemble de ces activités de création, de fabrication et de distribution. J’ai également eu des responsabilités opérationnelles, de Directeur Général de Louis Vuitton Espagne, Portugal et Maroc et de Directeur Talents, Opérations et Produits au sein de la société Chateauform’.

De quoi êtes-vous le plus fier dans votre carrière professionnelle ?

J’ai une grande fierté d’avoir accompagné le développement du groupe GrandVision (de 200 à 2000 personnes en 6 ans), en ayant créé et développé la fonction Ressources Humaines, au coté de dirigeants visionnaires (Daniel Abittan et Michael Likierman). J’y ai appris non seulement un deuxième métier, celui de DRH, mais aussi celui du service.

En tant que DRH, j’ai également eu une grande fierté à faire passer l’équipe de Louis Vuitton d’une logique de RH gestionnaires nationaux à des RH globaux et internationaux. Les projets que nous avons pu impulser ont permis d’accompagner une forte croissance (1000 emplois par an). J’ai également eu beaucoup de plaisir à accompagner le développement européen de Chateauform’, véritable référence en matière de qualité de service.

Et enfin, j’ai une grande fierté d’avoir créé, en 2005, ERCEOR, entreprise de conseil à la fonction RH et d’accompagnement de cadres dirigeants. Je peux y conjuguer mon expérience opérationnelle acquise en comité de direction, mon expertise RH et mon métier de conseil et de coach.

Quels secteurs d’activités connaissez-vous le mieux ?

En tant que DRH, c’est essentiellement le Service et la Distribution : que ce soit la distribution succursaliste ou avec franchise, multi-enseignes, le Grand Magasin, et la distribution totalement intégrée comme Vuitton.
J’ai également une pratique des secteurs industriels puisque je suis intervenu dans le nucléaire, dans l’électronique de défense et puis dans l’industrie manufacturière ! Vuitton avait à l’époque 14 sites de production avec 4000 salariés.

Pouvez-vous nous parler plus en détail de votre activité actuelle ?

Aujourd’hui, le cabinet ERCEOR, que j’ai fondé en 2005, intervient d’abord comme conseil à la fonction RH. Une sorte de face à face, de miroir pour les dirigeants de la fonction RH qui sont, selon la taille d’entreprise, DRH, secrétaire général, directeur administratif et financier ou chef d’entreprise. Ce rôle de miroir (sorte de coach ou de mentor), complété par un diagnostic RH, leur permet d’avancer dans leur propre réflexion, et de travailler sur leurs priorités. ERCEOR intervient aussi pour décliner une stratégie d’entreprise en stratégie RH, pour penser l’organisation RH et l’adapter à la donne de l’entreprise : définition et mise en place de processus RH, professionnalisation des équipes RH, etc.

Nous intervenons également sur des problématiques plus transverses comme l’intergénération, l’accompagnement des problématiques séniors et toutes les problématiques de diversité et de risques psycho-sociaux. J’agis aussi sur tout ce qui est coaching et accompagnement de cadres et d’équipes dirigeantes sur des problématiques diverses : rachat d’une entreprise, changement d’actionnaires, mais aussi, promotion d’un manager vers un comité de direction ou d’un expert qui prend une responsabilité de manager d’équipe.

Dernier champs sur lequel j’interviens : tout ce qui porte sur la capitalisation et la diffusion de ‘bonnes’ pratiques dans l’organisation – ce qu’on appelle l’organisation apprenante. J’accompagne les personnes pour, à la fois capitaliser sur leur expérience, et pour transformer ces expériences en de bonnes pratiques que l’on va pouvoir diffuser dans l’organisation.

Lire l’interview d’Eric Rhodes: Le management de transition vu par un coach RH